Historique

Nouvelle décennie (2013 - 2016)

Historique Nouvelle Décennie

 

Saison 2012-2013 :

Cette saison est marquée par la célébration des 10 ans de présidence de Patrick Noaille qui renoue avec le terrain après une absence de 3 ans aux commandes de l’équipe première féminine. Brillamment, ce groupe s’est illustré en championnat départemental pré-région : invaincues, les filles accèdent à la première place du Lot-et-Garonne, et retrouveront la ligue d’Aquitaine dès septembre. 

Le renouveau de l’effectif de la première masculine, recherché depuis quelques saisons, se concrétise de mieux en mieux et hisse ce groupe en haut du département : cette année ils terminent troisièmes. Tous les espoirs sont possibles avec cette équipe rajeunie, qui compte bien gagner encore quelques places. Renforcées par des juniors, les séniors filles 2 se qualifient, pour la deuxième phase, en excellence départementale où leurs résultats leurs permettent de poursuivre au niveau 2 la saison prochaine.

L’école de basket se porte bien, plusieurs groupes ont eu des résultats honorables : les benjamins survolent la poule honneur et finissent invaincus ; les poussins mixtes sont finalistes prestige ; deux jeunes éléments s’illustrent en sélection Lot-et-Garonne (Elina Lafage en Benjamine et Oumaïma Jouamaa en poussine). 

Enfin en minimes filles l’effectif répond présent et un réel projet sportif peut s’amorcer.

L’encadrement aussi s’élargit :

- en arbitrage, Nicolas Schmidt reprend du service après 10 ans d’arrêt, et Hanane Talbi poursuit son ascension, les rejoint Cécile Torrent qui postule aux espoirs internationaux

- désormais le club compte deux emplois : un agent administratif en la personne de Marjorie Cénédèse qui assure les fonctions de secrétaire et correspondante et un éducateur sportif, Vianey Cardouat qui réussit avec brio ses formations successives et son concours d’accès au BPJEPS .

 

 

SAISON 2013/2014 :

Le fonctionnement du club est quelque peu perturbé par l’engagement de Vianey Cardouat sur sa formation BPJEPS. Son absence nécessite une réorganisation dans l’encadrement des équipes par la mobilisation de bénévoles disponibles sur des créneaux horaires inhabituels. L’investissement du club sur des interventions extérieures est suspendu notamment aux collèges sur les sections et dans les écoles primaires du secteur. Les bénévoles sont beaucoup sollicités et c’est la commission festivité, menée par Carine Vincenzi, qui perd en effectif et en dynamisme du coup.

Néanmoins, la création d’un emploi administratif vient soutenir nettement le bureau dans les tâches qui lui incombent. C’est Marjorie Cénédèse, joueuse depuis plus de 15 ans au club, qui occupe ce poste en construction et qui participera à l’élaboration et à la consolidation des projets du club.

Deux licenciés ont obtenu des qualifications : Hanane Talbi, diplôme d’arbitre national CF2 et Victoria Opigez diplôme national OTM CF1. Le club souhaite s’investir pour former d’autres licenciés et s’attache à organiser des formations en interne avec Laurence Coueils en OTM.  

10 équipes pour 130 licenciés occupent le terrain cette année et parmi elles, compte, pour la toute première fois,  une équipe Loisir impulsée par Damien Boubées.

L’école de basket est en construction. Le niveau et les effectifs encore faible obligent à maintenir des équipes mixtes mais le nombre  des licences en mini-poussins et poussins augmentent bien avec une belle assiduité des enfants dans ces catégories.

Dans les jeunes, seulement trois équipes engagées : les benjamins mixtes, les minimes filles et garçons. (Aucune équipe en cadets/cadettes). Le club sait qu’il aura à œuvrer pour maintenir ces effectifs pour ne pas avoir de creux sur ces catégories d’âge et pouvoir à l’avenir avoir des groupes séniors compétiteurs. Les minimes filles encadrées par Karine Dalle Palle et Hanane Talbi obtiennent le titre honneur.

En séniors, les Filles 2 de Vianey Cardouat obtiennent la montée en milieu de saison en super excellence départementale et poursuivent en demi-teinte leur seconde phase. Elles sont toutefois qualifiées pour les phases finales mais échouent de peu face à une équipe leader (55-50 contre Fumel).

L’équipe 1 de Patrick Noaille a mis du temps à s’adapter au rythme régional y compris sur l’investissement aux entrainements mais ce groupe compétiteur ne s’est pas laissé trop abattre même s’il aura manqué de maturité et sérénité sur des matchs à sa portée. Les blessures auront aussi perturbé le groupe qui finit 9ème de la poule honneur région et est repêché in extrémis. Les filles concluent aussi par une belle opposition en demi-finale de Coupe départementale face à l’équipe de Nationale 3 de Grandfonds.

Avec 12 joueurs, l’effectif des séniors garçons, encadrés par Stéphan Sanson, auraient pu présager d’une bonne saison mais l’investissement des joueurs aux entrainements n’a pas été à la hauteur des ambitions de ce groupe. Ils passent donc à côté de leur qualification en pré-région.



SAISON 2014/2015 :

A compter de novembre, le club bénéficiait du retour sur son poste à temps complet de Vianey Cardouat, qui a obtenu son diplôme brillamment. Sa collaboration avec tous les entraineurs bénévoles et son implication aux collèges de Duras et Monségur ainsi que dans les écoles primaires amènent déjà une dynamique nouvelle. 12 équipes engagées avec la reconduction de l’équipe loisir qui connaît un fort succès (de 10, elle passe à 17 licenciés).

En termes de communication, le club, grâce à la compétence d’un nouveau membre, Cédric Janssens, restructure son site qui compte de nombreuses visites et crée une dynamique page Facebook. Le travail de la commission communication est ainsi mis en valeur.

Par contre,  la commission festivité est dissoute par absence de volontaires et le bureau assure à minima les manifestations traditionnelles.

Le club crée une école d’arbitrage sous la gestion d’Hanane Talbi afin de sensibiliser et de former des jeunes du club et des clubs extérieurs à terme aux  fonctions d’arbitres. Parallèlement, nos deux arbitres féminines sont récompensées et encadrent des finales régionales lors de l’illustre rendez-vous de Pomarez.

 

Deux entraineurs ont obtenus leur diplôme départemental : Hanane Talbi et Hajar Zahi.

 

L’école de basket compte 38 licenciés sur 101 joueurs cette saison (128 en tout) : la catégorie babys encadrée par Karen Bouyssonie élargit son effectif (10) et deux équipes poussins sont engagées (mixtes et garçons).

Les catégories jeunes augmentent en nombre et grâce à l’apport de joueurs venus de clubs voisins (Seyches et Sainte Bazeille) 4 équipes disputent le championnat départemental (Benjamins, Minimes Filles, Garçons et cadettes).

En séniors, les Garçons de Vianey Cardouat avaient à reconstruire une équipe et devaient ajuster leur objectif en fonction. Cette saison présage de bons augures car elle se conclut, certes en promotion honneur, mais par une finale face au BBM très disputée  et malheureusement perdue de deux points.  

Les réservistes filles de Vianey Cardouat montent de nouveau à l’intersaison et elles échouent en finale  de super excellence face au Val d’Albret.

Les Séniors filles en Honneur région souffrent sur les mois d’octobre à décembre par des absences pour des blessures avec de longues convalescences  (Emilie Puntous et Mégan Colebourn) mais réagissent bien par la suite. Elles concluent leur saison par leur victoire en finale de la Coupe 47 F. Lopès (deuxième niveau). Avec un tout petit effectif (6 + une fille de l’équipe 2 Pauline Cluzeau) elles remportent leur titre de 10 points  avec un bon esprit et du fair-play face à Ste Gemme.

Emilie Sanson, née Janssens, annonce l’arrêt de sa carrière de joueuse et le club perd là l’immense honneur de voir évoluer une joueuse de qualité.

 


Saison 2015/2016 :

Les effectifs du club (140 licenciés) ne cessent d’augmenter et c’est en faveur de nos jeunes. La restructuration de l’encadrement et la supervision de Vianey Cardouat sur la commission technique permet d’assurer une cohérence dans les objectifs sportifs quelle que soit la catégorie.

La complémentarité du poste de Marjorie Cénédèse permet aussi une meilleure communication avec les clubs voisins et une amélioration des encadrements des matchs. La participation de tous reste  nécessaire pour assurer parfois plus de 6 matchs dans le weekend.

L’école d’arbitrage assurée par Hanane Talbi et Nicolas Schmidt,  qui a aussi obtenu son diplôme d’entraineur départemental, vient renforcer les compétences de nos jeunes pour encadrer les rencontres et pour leur faire découvrir une autre pratique.

 

La commission festivité se restructure autour de Carine Vincenzi qui fédère quelques nouveaux membres et préparent avec beaucoup d’application des soirées à thème qui ont ravi tous leurs participants tant en terme de qualité de repas qu’en terme d’animation.

 

L’effectif de l’école de basket ne cesse d’augmenter et la sensibilisation dans les écoles primaires fait naitre quelques vocations. Des écarts de niveau commencent à se dessiner entre les joueurs formés dès leur plus jeune âge et les débutants mais nos entraineurs s’appliquent à intégrer tout le monde et à faire progresser chacun.

 

Chez les jeunes, seules les benjamines ne peuvent pas être engagées en championnat par manque d’effectif mais elles se tiennent à venir aux entrainements proposées avec le groupe benjamins. Sinon, toutes les autres catégories sont représentées et les cadets sont enfin de retour au club mais en partenariat avec Seyches. Certains joueurs Lévignacais se sont illustrés en championnat régional sur les CTC voisines (Oumaïma Jouamaa à Ste Bazeille et Clément Teyssandier au GAB)

Il est à noter que le calendrier de l’occupation de la salle de Duras a été modifié par la mairie en pleine saison et des aménagements ont nécessité de rassembler les cadets et cadettes sur le même créneau à Lévignac (ce ne sont pas moins de 20 licenciés qui ont été concernés).

 

L’équipe loisir maintient pratiquement son nombre avec 18 joueurs et joueuses.

 

Les Séniors Filles 2 n’ont pas atteint la montée et concluent en demi-finale leur championnat excellence départemental contre le Temple de 4 points.

Les garçons reprennent du plaisir à jouer ensemble et obtiennent des résultats. Ils accèdent au quart de finale d’excellence mais échouent de 8 points face au GAB.

 

Les Séniors filles 1, pour la troisième saison consécutive en région, n’ont pas réussi à s’aguerrir mentalement et subissent dans les matchs sous pression. Les blessures chroniques de nombreuses joueuses trainent d’année en année et ne permettent pas au groupe d’avoir son effectif serein. Il lutte toutefois jusqu’au bout de manière acharnée pour son maintien en région. Mais quand le repêchage est proposé, le groupe le refuse. C’est donc en département qu’elles se retrouveront la saison prochaine.

 

Sanson Jean-Pierre, ancien président du club en 1997, quitte le bureau et prend une retraite bien méritée mais il ne manquera pas de donner quelques petits coups de main.

Imprimer E-mail

  • /index.php/les-10-ans-de-la-fusion-2008-2012
Historique Historique
Articles de presse Articles de presse
Articles de presse Articles de presse
Calculer votre itinéraire Calculer votre itinéraire